La zone de transition

Au fur et à mesure que l'on s'éloigne de la partie méditerranéenne, les espèces vues ci-dessus vont disparaître, les plus résistantes au froid et à l'humidité vont remonter plus haut en montagne. En sens inverse les espèces montagnardes, qui réclament humidité et fraîcheur, vont disparaître progressivement en descendant. Ceci laisse un " couloir " où les espèces " Européenne " typiques vont s'installer, aubépines, églantiers, prunelliers, chênes blancs, fusains d'Europe, frênes élevés, érables champêtres, etc. Comme les autres, cette zone présente une importante variété :

Rochers et zones rocheuses

Genet et petite oseille

Rochers et zones rocheuses sont occupés par les genets, parfois la petite oseille forme un tapis rouge, la marguerite, le lézard vert et le lézard des murailles recherchent ce type de milieu. Les lycoses ou araignées loup chassent aussi dans les parages ainsi que les salticides, petites araignées sauteuses qui bondissent sur leurs proies.

Les châtaigneraies

Chouette hulotte

Châtaigneraies où sautille à l'automne le tout petit grillon des bois, alors qu'une étrange sauterelle, le phanéroptère, emplit la nuit d'une stridulation à peine audible entrecoupée par les hululements de la chouette hulotte et les cris stridents des loirs. De temps à autre un daphné à feuille de laurier ou bois joli attire l'œil, en cherchant parmi les feuilles mortes on peut en voir de perforées, comme à l'emporte pièce , ceci est l'œuvre de la mégachile, une petite abeille solitaire.

Les prairies

Couleuvre verte et jaune

Prairies, remplies au printemps de primevères, de myosotis, de bugles, de stellaires, de pimprenelles, de morilles et de mille autres merveilles. Les serpents sont aussi nombreux et principalement la belle et rapide couleuvre verte et jaune. Une sorte d'énorme fourmi mollassonne peut attirer l'attention, il s'agit en fait du méloé, un coléoptère parasite des abeilles.

Les milieux aquatiques

Les trois zones vues ici correspondent à des étages de végétation, mais dans chacune d'elles on va retrouver des milieux aquatiques : torrents , rivières, rus, béals d'arrosages, mares, retenues d'eau, importants barrages, etc., autant de milieux, autant de flore et de faune différente. De même, dans chaque étage, les jardins, les murets, les habitations abritent des espèces différentes. Par exemple, l'hirondelle rustique va nicher dans les bâtiments agricoles entourés de prairies alors que l'hirondelle des rochers va nicher sur les maisons ou les rochers entourés de zones boisées. Autre exemple, le patrimoine de pierre sèche permet le développement de toute une flore spécifique et abrite toute une petite faune passionnante à observer.